Un nouveau record américain !

20 000 milliards de dollars de dette …
C’est le nouveau record affiché par l’état Américain.

L’ensemble des pays Européens avaient en fin 2016 une dette totale de 12 393 milliards d’euros. (voir l’article)

Les 4 champions européens sont l’Italie, la France, l’Allemagne et la Grande Bretagne, tous quatre adhérents au club des plus de 2 000 milliards d’Euros

Les Etats Unis gagnent donc la compétition haut la main.

Il faut être fou pour prêter à quelqu’un qui ne rembourse jamais ses dettes, pensez vous ?
J’en suis bien d’accord

A ce stade, on ne parle plus d’incertitude sur le remboursement, mais de certitude de non remboursement !

Et faire un fromage pour la petite dette grecque qui se limite à 320 milliards d’Euros alors qu’on ferme les yeux sur celle du dollar, c’est vraiment se tromper de cible !

Mais au fait êtes vous sûr de l’être pas l’un de ces prêteurs. Car lorsque vous achetez un produit placé en fonds de fonds de fonds, n’êtes vous pas sûr que tout au fond … il y a des emprunts d’état américain ou d’ailleurs d’états européens qui se sont engagés non pas à réduire leur dette, mais à ne pas l’augmenter de plus de 3% par an … sauf cas exceptionnels.

Une façon habile de se voiler la face
Pour éviter pudiquement de contempler ces chiffres, les économistes et les banquiers on choisi une autre façon de mesurer la dette :
Elle consiste à estimer le ratio dette / PIB
En gros, si le PIB (Produit intérieur brut ) d’un pays représente la richesse marchande produite en une année, combien d’année de production de tout le pays faut-il pour rembourser la dette du pays ?

Le site suivant, dénonce les 19 pays les plus endettés selon ce critère :

Mais comme la façon de calculer le PIB diffère fort d’un pays à l’autre, les comparaisons sont parfois trompeuses et pour reculer dans ce classement, point n’est besoin de rembourser sa dette, il suffit d’augmenter son PIB … par exemple en changeant la manière de le calculer …
En chiffrant le travail au noir, le travail des bénévoles, ou en fabriquant des « équivalents travail » divers et variés …

Et pour ajouter un peu d’opacité, utilisez le PIB prévisionnel que personne ne peut mesurer puisqu’il s’agit d’une pure prévision et là, tous les coups sont permis!

Bonjour la transparence !

Cette entrée a été publiée dans Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>