La longévité des assurés, une bataille cachée

La longévité des Français a-t-elle atteint un palier?

Si la dernière statistique publiée par L’insee le montre, les statisticiens ne considèrent pas qu’une année de recul puisse prouver un vrai recul et la doctrine officielle tend à conserver l’idée d’une tendance croissante.

Ce point est important car si les assureurs continuent à prendre en compte une longévité croissante, les rentes versées pour un capital donné seront moins fortes. Il en est de même d’ailleurs pour les viagers

A contrario, si la longévité atteint un plafond, les assureurs n’auront plus à anticiper une croissance et pourront donc verser des rentes plus importantes. La bataille des statistiques est en cours et la doctrine officielle de longévité croissante ne fait pas l’unanimité chez les actuaires surtout qu’aujourd’hui elle profite aux assureurs au dépens des assurés.

Les premiers assureurs qui oseront tabler sur un vrai pallier de stabilité et pourront proposer des produits plus attractifs pourront sans doute s’octroyer une part de marché plus importante. Mais existe-t-il des assureurs audacieux?

Et puis, il y a d’autres enjeux! Le monde occidental vantait partout que la richesse liée à l’économie de marché apportait une vie meilleure et plus longue à chacun.
Si l’on découvrait que les nourritures industrielles, les viandes pleines de produits anabolisant et les populations mises en précarité faute de pouvoir trouver un travail et un logement décent s’avisaient de faire tomber la statistique de mortalité, cela ferait mauvais effet.
Heureusement, des statisticiens astucieux sauraient sûrement sortir de la statistiques les catégories non représentatives que sont les citoyens ressortissant du « quart-monde » domestique des grandes nations du monde libre!

Cette entrée a été publiée dans Assurances, Economie, Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>