Un secteur automobile très volatile

Dans un précédent article je faisais la remarque que le secteur automobile était difficile à maîtriser. L’incident concernant Volkswagen le confirme : -17% en une séance et des répercussions sur tout le secteur (voir l’article)

On pourra noter que le logiciel équipant certains véhicule avait appris à reconnaître les séquences de tests de pollution et donnait dans ce cas des résultats faux.

Demain, ce sera peut-être les logiciels des robots qui nous feront de pareilles surprises…

Ne jouez pas au poker avec un robot, il triche!

Cette entrée a été publiée dans Bourse, Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>