La gestion de la complexité n’est pas cartésienne

On peut même dire que la gestion de la complexité est à l’opposé de la méthode cartésienne

La méthode cartésienne consiste à diviser les éléments complexes en éléments simples.
Appliquée à certains types de problèmes, c’est une méthode efficace. Dans certains domaines néanmoins la méthode est totalement inadaptée.
Si la dissection d’un être vivant apporte beaucoup d’informations, elle ne permet pas d’en comprendre le fonctionnement global et elle interdit même définitivement celui-ci. Pour beaucoup de systèmes, les mécanismes sont imbriqués et régulés de telles façons que seule l’analyse du mécanisme dans sa globalité permet d’en comprendre le fonctionnement.
Pour maîtriser de tels systèmes, on pourra s’appuyer sur les principes de la démarche systémique ou sur les nombreuses méthodes de management de la complexité
Dans la gestion de projet, comme en marketing, en économie ou en politique, on rencontre fréquemment de tels systèmes complexes. Les solutions simplistes ont pour effet de déplacer les problèmes et n’ont que rarement la capacité à les résoudre.
Découvrez vite le management de la complexité.
Pour en savoir plus ComplexitéManagement de la complexité Systémique

Cette entrée a été publiée dans innovation. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>