Quand faut-il acheter, quand faut-il vendre ?

La règle est simple, il faut acheter au plus bas et vendre au plus haut …
L’expérience prouve que l’esprit humain pousse à faire le contraire:
Un léger mouvement de hausse, l’investisseur se sent pousser des ailes et achète.
Un léger creux, le doute le saisit et il vend tout.

Pour aller contre cette tendance, une bonne pratique consiste à acheter en petite quantité les actions d’une entreprise que l’on pressent intéressante et à suivre son cours. On renforcera ensuite lors des creux qui paraissent injustifiés, c’est-à-dire plus liés à la conjoncture qu’à l’entreprise, ou on vendra lors des hausses injustifiées.
Il ne faut pas rester sur une entreprise dans laquelle on n’a plus confiance.
Il ne faut pas attendre que la valeur d’une action monte à l’infini.

Cette entrée a été publiée dans Bourse. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>